BAABOU ROI

Second volet du diptyque malgrainien sur l’UBUniverselle soif de pouvoir et d’argent.

La scène se passe dans un mythique état bananier africain, le Gouatouna, où Basha Bash, un être faible qui se laisse manœuvrer par sa femme Maaryia, va s’autoproclamer roi après avoir renversé le tyran précédent, soi disant au nom de la démocratie. Mais, bien vite, le pays sombre dans crimes, pillages, corruption et magouilles économiques.

A travers ce personnage frustre et bestial qui amuse la galerie par ses pitreries, ses excès, ses crimes et ses discours où se mêlent facéties et vulgarités, Soyinka parodie les dictateurs africains et ceux du monde entier, du passé et du présent.

Situé au carrefour d’influences et de traditions, inspiré de Ubu Roi d’Alfred Jarry, mais aussi de Macbeth de Shakespeare, Baabou Roi est aussi une pièce sur l’ambition personnelle, incarnée essentiellement par la femme du dictateur qui, telle Lady Macbeth, complote, intrigue, assassine pour pousser son mari au sommet de l’Etat.

 

Baabou Roi est le fruit d’une rencontre artistique et humaine. Cette création réunit trois comédiens de la compagnie Malgraine et trois comédiens congolais de la compagnie kinoise Théâtre des Intrigants. Implantée à N’Djili, un des quartiers les plus défavorisés de Kinshasa, cette Cie œuvre depuis plus de trente ans à transmettre au plus grand nombre, notamment aux enfants de la rue, leur nécessité vitale de faire du théâtre pour « être la voix des sans voix ».

 

Pour faire entendre cette féroce satire politique, Malgraine a choisi d’utiliser la technique du masque – des demi-masques en bois balinais – afin que le comédien ne soit pas sur le plateau pour la couleur de sa peau, mais parce qu’il est comédien, court-circuitant ainsi le risque de fausser la lecture d’une pièce qui met en scène une dictature africaine.

À TÉLÉCHARGER

Texte : Wole SOYINKA (Prix Nobel de Littérature 1986)

Traduction : Christine FIOUPOU (Actes Sud-Papiers)

Mise en scène : Philippe ZARCH

Scénographie : Danielle PASQUIER et Philippe ZARCH

Avec : Edgar KULUMBI, Serge LATTANZI, Célestin NKIAKIESE, Danielle PASQUIER, Justin-Myriam SHAUMBA

Musique (live) et jeu : Robbas BIASSI-BIASSI

 

Co-production : Cie Malgraine (France) – Cie Théâtre des Intrigants (RDCongo) – Théâtre de Givors (69) – Institut Français de Kinshasa (RDCongo)

Avec le soutien de la SPEDIDAM (Aide à la Création et la Diffusion ainsi que Aide au Déplacement à l’International)

La Presse

Tournées

Création en République Démocratique du Congo : 26 septembre 2017

Création en France : 6 octobre 2017

"  L’utilisation des masques note du caractère universel des questions abordées par l’auteur qui s’est plongé dans une littérature où les mots vibrent et remplissent les esprits, alors que les images se bousculent pour créer le pittoresque dans l’imaginaire du spectateur. "

Agence Congolaise de Presse – n° 3977

2017 : 11 représentations

KINSHASA (République Démocratique du Congo) – CIAJ-Théâtre des Intrigants

KINSHASA (République Démocratique du Congo) – Institut Français

SORBIERS (42) – L’Echappé

SAINT-ETIENNE (42) – Le Verso

GIVORS (69) – Théâtre de Givors

© Compagnie Graine de Malice/Malgraine