top of page

ça grogne chez les vieilles trognes

Durée : 60 min

Jauge : 50 personnes assises autour de tables / formule cabaret

MARIONNETTES POUR ADULTES

« J’en appelle au rire de sauvetage.

J’exige le courage tragique de se marrer en connaissance de cause. »

Sony LABOU TANSI

          Quatre textes courts, resserrés, quatre histoires différentes, quatre auteurs qui parlent avec humour aussi bien des traces du temps qui passe, ronge les corps et les esprits que de l’envie toujours vivace et revigorante de ne pas abdiquer.
Pour les incarner, des marionnettes de taille humaine, figures grotesques de personnages au crépuscule de leurs vies, aux traits volontiers caricaturaux, mais aussi des marionnettes réduites à la taille de poupées manipulées à vue sur table. Ribambelle carnavalesque « d’effigies de vieillards » qui se meuvent tant bien que mal au son de musiques qui étonnent, qui détonnent, “ÇA GROGNE CHEZ LES VIEILLES TROGNES” est une invitation à rire, sourire, de notre peur de vieillir. Face auxdisgrâces causées par l’accumulation des ans, face aux grimaces et usures du Grand Âge (disgrâces, grimaces et usures qui nous attendent tous), écoutons le conseil desvieilles trognes : RESISTEZ !

Natacha de Pontcharra : « Du filtrage du sédiment chez l’oursin des abysses de l’Atlantique nord »

Paru en 2010 dans le recueil « Basta ! » - L’avant-scène théâtre

Une femme « usagée » (selon ses propres mots) en est persuadée : la petite jeune fille qu’elle fut est séquestrée dans la bonne femme qu’elle est. Ne pourrait-on remettre la jeune devant, à la façade ?

 

Emmanuel Darley : « Tous autant que vous êtes, vous les autres tout autour »

Paru en 2003 dans le recueil « Monologues pour et autres textes » Editions Espace 34

Une femme, attachée au lieu où elle vit, vitupère avec une méchanceté rigolarde contre tous ceux qui aimeraient la voir disparaître afin de récupérer son logement.

Marc Owitch : « Les patients » 

Ils sont là, dans la salle d'attente d'un hôpital, à attendre, un numéro à la main, leur tour de consultation. Mais le médecin n’arrive pas. Sarabande grimaçante et délirante où chacun y va de son couplet

 

Delphine de Vigan : « Les Gratitudes »-Extrait

Paru en 2019 aux Editions JC Lattès

Michka, à plus de 70 ans, souffre de la « maladie des mots qui se débraillent, s’enfouillent, s’enfuitent ». Marie, ancienne voisine qu’elle considère comme sa fille, est là pour lui annoncer une heureuse nouvelle : elle attend un enfant.

Owitch4
Owitch4

press to zoom
Darley4
Darley4

press to zoom
Koto2
Koto2

press to zoom
Owitch4
Owitch4

press to zoom
1/16

À TÉLÉCHARGER

D’après matériaux textuels :

Natacha de PONTCHARRA « Du filtrage du sédiment chez l’oursin des abysses de l’atlantique du nord »
Emmanuel DARLEY « Tous autant que vous êtes, vous les autres tout autour »

Marc OWITCH « Les patients »

Delphine de VIGAN « Les gratitudes »

Mise en scène et scénographie : Philippe ZARCH

Jeu et manipulation : Danielle PASQUIER et Serge LATTANZI

Musique live et jeu : Dominique LENTIN

Création Marionnettes : Cie MALGRAINE

Création Musique : Dominique LENTIN

Création Lumière : Serge LATTANZI

 

Production : Cie Malgraine – Coproduction : Maison de la Culture Le Corbusier de Firminy Remerciements à Natacha Belova.

Tournées

Création le 3 octobre 2019, ce spectacle est présenté à :

2019 : 6 représentations :

FIRMINY (42) - Maison de la Culture Le Corbusier

VENISSIEUX (69) - Théâtre de Vénissieux

FIRMINY (42) - Maison de la Culture Le Corbusier

2020 : 2 représentations :

L'HORME (42) - La Buire

SAINT GENEST MALIFAUX  (42) - Salle Jules Verne

2021 : 29 représentations

Saint Alban du Rhône (38) - Travail et culture Festival des Annulés 

Festival d'Avignon (84) - Présence Pasteur

21 ième Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières (08)

2022 : 2 représentations

Salle Louis Richard Saint Genest Lerpt (42)

Dans le cadre des « dimanches en musique »

salle du Foyer rural de Ternay (69)

dimanche 11 décembre 2022 à 15h, 16h et 17h

bottom of page